Icône d'étoile | Au-delà Des Nuages

Eden*

Il est environ 7h du matin et je vois deux lignes bien foncées qui annoncent un grand moment de bonheur dans mon cœur et dans ma tête. Je fonce réveiller papa et je lui mont... Lire plus

Il est environ 7h du matin et je vois deux lignes bien foncées qui annoncent un grand moment de bonheur dans mon cœur et dans ma tête.

Je fonce réveiller papa et je lui montre en lui disant que je suis enceinte, avec un grand sourire, que du bonheur…

À partir de ce moment précis, je me sens encore Maman pour la 3ème fois.

J’ai déjà hâte de rencontrer ce bébé. Je me demande d’ailleurs comment tenir 9 mois car je l’aime déjà tellement et j’ai envie qu’il soit grand pour que je puisse le serrer très fort dans mes bras. Je m’imagine déjà avec lui… son odeur…son premier pyjama…sa chambre…

Et puis il y a eu cette première écho où j’ai pu écouter son cœur battre. Quel bonheur ! Il est bien là, c’est bien réel et j’apprends que mon bébé naîtra 2 jours avant mon anniversaire.

Un ou une petit(e) balance comme moi (mais je suis sûre que c’est un garçon)

J’avoue que j’ai toujours eu cette sensation de peur que le cœur de mon bébé s’arrête, cette sensation que peut être ça n’irait pas à la prochaine écho… c’est bizarre, non ?

Puis mes symptômes ont commencé à disparaître. Ma poitrine légèrement gonflée redevenait normale, mes nausées s’envolaient… j’étais aussi très nerveuse…j’ai eu beaucoup de colère par moment…peut-être que dans mon cœur je savais déjà ce qu’il se passait, mais ma tête n’a pas voulu me le faire savoir car ça ne pouvait pas m’arriver à moi. C’était impossible ! Ça n’arrive qu’aux autres. J’ai eu deux enfants en pleine forme donc pourquoi ça m’arriverait ?

2 semaines se sont écoulées, j’ai été fort fatiguée, dans mon coin, seule dans mon lit avec cette tristesse sans savoir pourquoi… et puis je me suis levée pour aller à la toilette. Et là…mon cerveau a reçu ce fameux signal… il y avait du sang, je me suis mise à trembler, je savais que même s’il n’était pas rouge ni abondant, que c’était mauvais signe.

J’ai dit au papa d’aller se préparer et de m’amener aux urgences.

Il n’a rien dit. Il m’a emmené dans le silence espérant que je sois juste trop prudente et que ce ne soit rien de grave.

Il est resté silencieux et m’a caressé le ventre doucement le temps d’attendre la gynécologue de garde.

La gynécologue arrive. Nous voilà dans son local. Elle me rassure en me disant qu’elle n’est pas inquiète vu la couleur du sang. Je me suis donc dit “ouf” ! Ça va aller, on va voir que notre bébé a grandi et on va entendre son petit cœur, on va rentrer avec un grand sourire et on rigolera de mes inquiétudes pour rien du tout !

Elle nous dit qu’il faut de toute façon faire une échographie de contrôle, que c’est le protocole, donc hop je monte sur la table, elle me met le gel sur le ventre et on regarde tous les 3 l’écran.

Et puis j’entends les paroles de la gynécologue… :”Ici c’est un petit bébé qui n’a plus grandi depuis deux semaines.”

Je me suis dit dans ma tête, ce n’est pas grave, car on va lui donner un traitement pour qu’il puisse grandir un peu plus. Ouf, je suis soulagée !

Ensuite, je demande ce qu’il se passe. Je viens de comprendre sa phrase, mais sans comprendre en même temps.

Elle nous dit : “Son petit cœur ne bat plus. ”

J’ai donc pensé que nous pourrions le réanimer. Que ça allait aller ! Et puis j’ai compris je pense…

J’ai demandé clairement : “Mon bébé est mort ? ” et elle a répondu :” Oui, il est mort.”

J’ai d’un coup arraché mon masque car j’étouffais, je suis partie de la table de la gynéco, je me suis accroupie et j’ai pleuré et crié.

J’étais tellement désolée de ne pas avoir su garder ce bébé en vie en moi. J’étais censée le protéger, le faire grandir à travers moi. C’était sa maison.

Mon dieu mais pourquoi moi ? Comment je vais faire pour continuer de vivre avec cette horrible nouvelle ? Je n’y arriverai pas…

Il a ensuite fallu décider pour la “naissance” de notre bébé. Nous avons décidé de le faire à la maison, par médicament, sans personne autour du nous.

Le papa a été merveilleux. Il a allumé une petite bougie, m’a fait un coin douillet et m’a dit :”Tu es prête à prendre le médicament ?”

J’ai pleuré et j’ai dit que je ne serai jamais prête à ça, mais qu’il fallait bien.

Il a d’abord dit aurevoir à notre bébé en lui citant quelques mots doux aux travers de mon ventre. Ensuite nous avons attendu quelques heures de travail (21h) pour enfin sentir notre petit bébé sortir dans sa poche. Mon ange est né. Sans vie. Mais tellement paisible…avec un petit sourire, les petites mains l’une contre l’autre comme pour nous dire “Maman et Papa, je suis heureux, soyez en paix. ”

Une de mes amie m’a prise au sérieux malgré à peine 3 mois de grossesse. Par sa présence et ses mots ! Je n’aurais jamais eu cette reconnaissance d’avoir eu un 3eme bébé car oui, il était petit mais nous sommes toutes mamans dès le premier test de grossesse positif.

Son petit corps repose dans un coin fleuri de notre jardin. Nous pouvons nous y recueillir à tout moment. Et j’ai un magnifique porte clé en nuage de l’association que mon amie m’offert et qui me rappelle que mon ange est toujours avec moi peu importe où je vais.

Nous sommes maintenant à 4 mois de cette épreuve et mon petit Eden est dans mes pensées dès mon réveil, 24h sur 24. Je ne cesserai jamais de penser à lui, il fait partie de notre famille, pour toujours.

Je t’aime mon étoile 🌟 15/03/2022

Courage à tous les parents qui ont dû vivre ça et à ceux qui vont malheureusement le vivre. Cela ne devrait arriver à personne.

Mille mercis à votre association merveilleuse ! Merci pour tout ce que vous faites pour tous les parents.

Partagez votre histoire avec d’autres parents

Vous souhaitez soutenir d’autres parents ou partager votre histoire et celle de votre étoile?

Envoyez-nous votre histoire ou vos expériences personnelles avec Au-delà Des Nuages et nous veillerons à ce qu’elle obtienne une belle place sur notre site Web.

Sfeerbeeld VZW Boven De Wolken | Gratis professionele fotosessies voor sterrenouders
Icône étoiles | Au-delà Des Nuages

Soutenez-nous ou devenez bénévole

Au-delà Des Nuages souhaite continuer à proposer ses séances photos à tous les parents en Belgique. En tant qu’organisation à but non lucratif non subventionnée, ils dépendent entièrement des dons et des efforts affectueux quotidiens de centaines de bénévoles. Voulez-vous nous aider? Cela peut se faire de plusieurs façons!

Sfeerbeeld VZW Boven De Wolken | Gratis professionele fotosessies voor sterrenouders
close