Icône d'étoile | Au-delà Des Nuages

Alba*

Bonjour à tous, Je suis Natascia, j’ai 27 ans et suis la maman d’Alba. Une petite fille tant voulue, tant désirée. ... Lire plus

Bonjour à tous,
Je suis Natascia, j’ai 27 ans et suis la maman d’Alba. Une petite fille tant voulue, tant désirée.
Tout commence le 26 mai 2022 aux urgences, car j’ai des douleurs atroces dans le ventre. Nous apprenons que je suis enceinte. Quelle joie, quel stress, quelle peur. Je vais enfin être MAMAN !! J’étais tellement heureuse, mon compagnon également. Nos familles étaient super heureuses et attendaient la naissance de cet enfant avec impatience.
Tout se passe plus ou moins bien, j’ai des nausées les 3 premiers mois.
Bébé grandit bien. Adore quand maman mange de la ricotta, apprécie moins le chocolat.
Le 26 juillet, grosse perte de sang… quelle frayeur… je me vois encore en pleurs avec mon compagnon aux urgences, on pensait avoir perdu le bébé. Au bout de plusieurs heures aux urgences, le verdict : le placenta est bas… il va remonter… pas d’inquiétudes, bébé va très bien. Évitez de prendre du poids, reposez-vous…
Quelque temps plus tard, ça a l’air de s’arranger, mais je continue d’avoir de petites pertes de sang. J’appelle ma gynécologue qui me rassure et me dit que certaines femmes saignent tout au long de leur grossesse, mais là, pas d’inquiétude, bébé va bien.
On nous confirme que c’est une petite fille, je le sentais depuis le début que ce serait une fille. Son prénom sera Alba.
La grosse écho se passe super bien.
Tout va bien.
Mais les pertes de sang ne disparaissent jamais tout à fait… Je me rends aux urgences à plusieurs reprises ; chaque fois, on me rassure que bébé va bien, tout est pour le mieux.
Le 2 septembre 2022, nous avons rendez-vous chez ma gynécologue. Je lui fais part des douleurs que je ressens, elle m’explique que bébé prend de la place et qu’il ne faut pas s’inquiéter des pertes de sang, le placenta n’est plus trop bas. Donc les choses vont s’arranger.
Le 4 septembre 2022, je me rends aux urgences dans un autre hôpital, j’ai encore des pertes de sang et les douleurs s’accentuent :
Verdict : gros décollement et les douleurs sont des contractions ! Je ne comprends pas, je suis enceinte de 4 mois, il est impossible que j’aie des contractions… Pourquoi deux jours plus tôt, ma gynécologue n’a pas vu ce gros décollement !!!???
La gynécologue de garde décide de me garder à l’hôpital ; bilan élaboré, analyse d’urine, prise de sang qui ne révèle aucune infection dans le sang.
Les jours passent, les contractions augmentent, malgré l’Utrogestan. Je dois respecter un repos total, mais point positif : bébé va bien, elle grandit et mon col ne bouge pas. Je perds toujours du sang, et par moment même des caillots de sang.
On fait une écho presque tous les jours, tout va bien. Elle va au mieux, malgré les grosses contractions que je ressens. La nuit, les douleurs sont atroces, la situation devient vraiment horrible.
Le jeudi 15 septembre 2022, je subis une écho de contrôle, car les pertes de sang ne diminuent toujours pas. L’assistante m’explique qu’il y a une diminution du liquide amniotique, mais que pour le moment, bébé va bien.
Je ne comprends pas trop ce qui se passe. Je bois beaucoup d’eau. Je me dis que si je perds du liquide, il va cesser de diminuer si je bois de l’eau en grandes quantités…

Les journées sont longues. Les sages-femmes sont si douces et attentionnées… On me parle d’accouchement prématuré. On m’explique qu’à partir de la 24e semaine de grossesse, je recevrai un traitement pour accélérer la maturation des poumons et je serais transférée dans un hôpital qui prend en charge les grands prématurés. Je comprends que les choses se compliquent. Mon compagnon ne comprend pas… Le mardi 20 septembre, lors de l’écho de contrôle, le verdict tombe : il y a plus de liquide amniotique… Pourtant, Alba va bien, son cœur bat, elle bouge et tout va bien. Mais le manque de liquide ne va pas permettre aux poumons de se développer.
La gynécologue me regarde et me dit : « Madame, la bataille est finie ».
Mon compagnon hurle… Je me sens comme dans une bulle.
Les contractions continuent toute la nuit… Le lendemain matin, on m’explique qu’il va falloir provoquer l’accouchement… Finalement, inutile de le provoquer, je mets au monde mon Alba le 21 septembre à 11 h 45.
Son cœur battait super fort, mais ses poumons n’étaient pas prêts.
Depuis ce jour, je suis en mode de survie, je ne serais plus jamais pareille…

Je ne pourrais jamais assez remercier « Au-delà des nuages » pour leurs magnifiques photos et de m’avoir donné ce moment que je n’oublierais jamais avec ma fille.
Je me sens si vide…
C’est tellement injuste.

Partagez votre histoire avec d’autres parents

Vous souhaitez soutenir d’autres parents ou partager votre histoire et celle de votre étoile?

Envoyez-nous votre histoire ou vos expériences personnelles avec Au-delà Des Nuages et nous veillerons à ce qu’elle obtienne une belle place sur notre site Web.

Sfeerbeeld VZW Boven De Wolken | Gratis professionele fotosessies voor sterrenouders
Icône étoiles | Au-delà Des Nuages

Soutenez-nous ou devenez bénévole

Au-delà Des Nuages souhaite continuer à proposer ses séances photos à tous les parents en Belgique. En tant qu’organisation à but non lucratif non subventionnée, ils dépendent entièrement des dons et des efforts affectueux quotidiens de centaines de bénévoles. Voulez-vous nous aider? Cela peut se faire de plusieurs façons!

Sfeerbeeld VZW Boven De Wolken | Gratis professionele fotosessies voor sterrenouders
close